Chili – Pichilemu

Projet de développement territorial à Pichilemu – Chili

 

IMG_8116

A partir des années ’80 d’importants changements ont touché la configuration spatiale et l’image des villes chiliennes. Les zones côtières sont particulièrement fragiles et vulnérables au vu de leurs caractéristiques environnementales propres et parce qu’elles attirent de multiples activités humaines.
Pichilemu, petite ville côtière de 12’400 habitants située à 200 kilomètres au sud-ouest de Santiago-du-Chili,  a vu son développement littéralement exploser. Sa croissance s’est manifestée au cours de ces dernières années principalement par la construction d’habitations et de cabanas sur la côte, entre le centre-ville et le Cap Lobos. Il est probable que cette croissance s’intensifie au cours des prochaines années, affectant un écosystème de valeur et fragile.

Il est important d’agir aujourd’hui à Pichilemu afin d’assurer une relation équilibrée entre ville et mer en réduisant les risques liés aux aléas naturels (inondations, tsunamis, glissements de terrains), en construisant une image urbaine harmonieuse et une meilleure intégration dans l’environnement naturel, ceci dans le but d’éviter un développement désordonné tel que l’on peut le voir dans plusieurs villes côtières.

Ce projet aura pour but de fournir à la commune une stratégie de développement durable reposant sur un diagnostic global et participatif de sa situation actuelle. Il s’agira ainsi d’engager avec la municipalité une démarche qui lui donne les capacités de mieux maîtriser et guider le développement de son territoire.

Capture d’écran 2016-10-06 à 19.01.57Ce projet devrait également constituer un projet pilote s’intégrant dans les réflexions en cours au Chili sur la recherche de nouveaux instruments de développement territorial sortant du cadre normatif traditionnel.

Notre association collabore avec un groupe interdisciplinaire de la Faculté d’architecture et d’urbanisme de l’Université du Chili à Santiago-du-Chili qui a récemment été reçu lauréat d’un concours de recherches interdisciplinaires. Cette recherche a pour objet l’étude des systèmes d’infrastructures vertes urbaines et des biens environnementaux dans les villes côtières du Chili. Elle a pour but de comprendre leur évolution, leur structure spatiale et leur perception sociale. Elle doit permettre d’approfondir les connaissances nécessaires à la conception de systèmes d’infrastructures vertes urbaines qu’il s’agira d’intégrer dans une planification territoriale soutenable.